Me voici à mon 5ème message relatif à cette exposition, et ce n'est pas le dernier !!! Aujourd'hui je vous parlerai plus spécialement de 3 artistes.

Emoke, artiste d'origine hongroise, qui tisse avec un tissage classique appelé gobelin mais utilise d'autres techniques comme le relief ou encore des techniques plus personnelles.

261_Emoke

Voila ce qu'elle dit : "Quand je touche quelque chose, je sens si l'objet est rêche ou fin. Je prends sa température, je constate s'il est sec ou humide, s'il vibre ou s'il est calme, s'il laisse pénétrer les doigts ou s'il résiste. Comment est-il réellement? Sans le toucher je ne le saurai pas. C'est pour cela que près des mes tapisseries, au lieu de l'affichette habituelle «Il est interdit de toucher », on doit mentionner «Il est nécessaire de toucher»". Je viens de lire cette phrase sur le site de Patch'Montagne : si j'avais su !!!

Elle fait aussi d'autres ouvrages en transparence : à voir sur l'album.

La 2ème artiste dont je vous montrerai des photos est Noriko Endo.

244_Noriko_Endo

Un véritable tableau.

Elle a développé une technique qui lui permet de manipuler les couleurs plutôt que de répéter un modèle comme on le fait habituellement avec les techniques de patchwork traditionnel. Cette nouvelle méthode « paysages en confettis » qui produit une surface subtile mais d’une texture dense, pleine de lumière et de couleurs qui fait penser à la peinture à l’huile, est devenu sa marque de fabrique (lu sur le site de Patchmontagne).

Passons maintenant à Renée Blanche. Ses tapisseries, bien qu'étant toutes d'étoffes et de fils, n'ont rien d'un ouvrage de couture...

243_Ren_e_Blanche

Bien que n'ayant jamais reçu une touche de peinture, elles sont picturales...

Voila pour aujourd'hui, avec bien sur un lot de photos en plus dans l'album "Art du quilt" dans la colonne de gauche.

Quel plaisir de voir toutes ces oeuvres, toutes à base de fils et de tissus et de voir l'imagination de chaque artiste !

A bientôt pour la suite ...